Le 11 janvier 2016, « Les enseignants-chercheurs pour la paix » a fait un appel au gouvernement pour mettre immédiatement fin aux violences et pour un processus de paix. Nous, « les écrivains pour la paix », soutenons cet appel. Nous refusons les restrictions de la liberté d’expression. Nous nous opposons à toute mesure visant à réduire l’opposition au silence. Nous sommes pour l’égalité et la paix. Nous sommes pour le droit à la vie. Nous sommes pour la pensée libre.
Sans « mais » sans « si » ; nous ne serons pas complices de ce crime !
Nous soutenons « les enseignants-chercheurs pour la paix ».
Les écrivains pour la paix